Le travail des abeilles est indispensable pour fabriquer le miel

Comment les abeilles font le miel ?

Les abeilles ont le pouvoir de transformer le nectar des fleurs en délicieux miel. Pour comprendre comment cet aliment naturel est créé, il faut suivre le parcours des abeilles. Ces insectes possèdent une organisation bien réglée pour parvenir à leur objectif.

Le butinage des fleurs

Le rôle des abeilles est majeur dans la nature puisqu’à chaque fois qu’elles butinent une fleur, elles vont déposer un peu de pistil. Cette opération dont elles n’ont pas conscience participe à la reproduction de ces végétaux.

Consciente de ce processus indispensable, les fleurs sécrètent du nectar, une sorte d’eau riche en sucres afin d’attirer les abeilles. Elles vont se désaltérer avec ce nectar mais elles vont conserver la plus grande partie dans leur jabot, à savoir une partie de leur estomac.

Pour obtenir un pot de 500 grammes de miel, il faut savoir que 10 millions de fleurs devront être butinées. Ceci donne une idée de l’ampleur du travail réalisé par les abeilles.

Des ouvrières pour la récolte

La première étape est réalisée par les ouvrières qui vont butiner les fleurs pour récolter le précieux nectar. Elles vont ensuite devoir le transporter jusqu’à la ruche. Le moyen le plus sûr pour ce transport est d’utiliser sa bouche. Cette technique évite de perdre ce nectar difficile à récolter.

Pour remplir les alvéoles, le travail va durer plusieurs mois. Ceci explique que les abeilles commencent leur travail dès le printemps. Cette précaution leur assure d’être prête à passer l’hiver avec suffisamment de réserves de nourriture. Le miel leur permet également de subsister lorsque les conditions climatiques ne leur permettent pas de sortir de leur ruche.

Certaines fleurs qui peuvent être butinées toute l’année facilitent largement le travail des abeilles. Elles bénéficient de davantage de temps pour créer leur miel et le conserver dans leur ruche. Si les beaux jours d’automne se multiplient, elles vont pouvoir aller récolter le précieux nectar et le transformer pour l’ensemble de la ruche.

Les abeilles fabriquent le miel grâce à un procédé très précis

Un transfert à la ruche

Une fois à la ruche, le nectar doit être transmis aux autres abeilles qui vont l’utiliser pour remplir les alvéoles. Cette étape se fait grâce à la trophallaxie, ce qui signifie que le nectar passe de bouche en bouche. Avec plusieurs échanges de bouche en bouche, le miel se forme petit à petit. Cette transformation naturelle est donc incroyable. Seules les abeilles sont en mesure de fabriquer le miel de cette façon.

Le dépôt dans les alvéoles

A ce stade, le nectar est encore mélangé avec de nombreuses salives d’abeilles. Ce n’est que lorsque ce mélange sera déposé dans les alvéoles que le miel va pouvoir commencer à se former. En séchant, la salive va s’évaporer et le précieux miel va pouvoir être obtenu.

Les abeilles connaissent parfaitement le miel puisque ce n’est que quand il est sec qu’elles vont refermer les alvéoles. Bien protégé, il sera conservé précieusement. Ce miel sert à nourrir les larves et à permettre à l’ensemble de la ruche de tenir tout l’hiver. nt 2;